L'ESSENTIEL A SAVOIR A PROPOS DE KOH LANTA


Ne vous énervez jamais avec un thaïlandais, n'insultez jamais la famille Royale, ne consommez jamais de drogue, respectez les coutumes et la loi thaïlandaise, mettez un casque si vous êtes motard, sortez couvert et vos vacances se dérouleront dans le meilleur des mondes...

   TRANSPORTS ET TRANSFERTS

TRANSPORTS A KOH LANTA
  • COMMENT ALLER A KOH LANTA?
  • Au départ de Phuket, un ferry part tous les jours vers Koh Phi Phi et continue vers Lanta.
  • De Krabi des circuits combinés (minibus et ferry) partent égallement quotidiennement.
  • Pour accéder à Koh Lanta Yai, au Sud Ouest de la Thaïlande, prendre la direction Krabi.
  • Krabi, c'est une heure d'avion depuis Bangkok, ou encore environ 12 heures de train ou de bus.
  • A cela, y ajouter 2 heures et demi pour parcourir les quelques kilomètres qui séparent l'île du continent en utilisant les 2 ferry-boats pour accéder à Koh Lanta Noi puis, enfin à Ko Lanta Yai.
  • Mais, pour accéder aux îles les plus reculées de Koh Lanta, il est conseillé de passer par Trang, de prendre un taxi van (mini bus transportant jusqu'à une douzaine de personnes) jusqu'à Pak Meng puis de prendre un bateau, plutôt que de passer par l'île de Koh Lanta Yai.
  • Les îles telles que Koh Kradan, Koh Muk, Koh Ngai (Hai) et Koh Rok, qui appartiennent au Parc National de Koh Lanta, dépendent, elles, de la Province de Trang.
  • Ce sont donc deux aéroports différents : ceux de Krabi et de Trang, accessibles, tous deux, par des liaisons quotidiennes depuis Bangkok.
  • De Mai à Octobre, la mer, entre les îles, est passablement agitée, seuls les bateaux de tailles suffisamment importantes (25 à 35 passagers) peuvent naviguer, de plus, les touristes se faisant rares, les prix des traversées ont tendance à augmenter.
  • Ainsi, à moins de payer de 10 à 40 fois le prix de base (qui est de 200 à 300 B / 4 à 5 euros) , la seule alternative reste la ligne régulière assurée depuis Pak Meng.
  • Mais si vous êtes obstinés et si vous prenez le temps d'attendre une mer moins agitée, vous finirez par trouver pour environ 2000 B un long tail boat (bateau à queue) qui vous fera traverser de Koh Lanta Yai à Koh Ngai.


       POUR VOIR LES HORAIRES DES FERRIES ET RESERVER VOTRE TICKET EN LIGNE, CLIQUEZ ICI 

   HISTOIRE DE KOH LANTA

HISTOIRE DE KOH LANTA

C'est le calme des eaux qui entourent le Port de la vieille ville, qui a encouragé les gitans de la mer à s'installer ici, suivie par les communautés musulmanes du Sud et plus tard, les négociants chinois, qui ont transformé la ville en un port commercial prospère.
Chacun de ces groupes ethniques a apporté ses propres croyances et ses traditions qu'ils ont transmis aux générations suivantes. C'est ce qui fait de Lanta Old Town une ville culturellement diversifiée.
A l'origine, l'île portait le nom de Pulau Satak, "l'île de la longue plage" en malais. Elle ne prit officiellement le nom de Koh Lanta qu'en 1917. Ce nom, à l'étymologie incertaine, viendrait du javanais lanta qui désignerait un ustensile servant à griller le poisson. Le nom pourrait également provenir du thai lan daa qui associé à Koh se traduirait par "l'île aux millions d'yeux".
Plusieurs découvertes archéologiques ont attesté que l'île a été fréquentée dès la Préhistoire.

   GEOGRAPHIE

GEOGRAPHIE DE KOH LANTA

Située au cœur d'un archipel côtier d'une cinquantaine d'îles à qui elle a donné son nom, Koh Lanta est en réalité constituée de deux ensembles séparés l'un de l'autre par un étroit bras de mer sablonneux. La partie nord de l'île est ainsi appelées Koh Lanta Noi et la partie sud Koh Lanta Yai.
Marquée par un relief moyennement accidenté, l'île comporte de nombreuses plages de sable blanc d'origine corallienne, quelques forêts et des mangroves. Encore relativement préservée, une partie de l'archipel, dont la pointe méridionale de Koh Lanta Yai, est classée depuis 1990 en parc national.
En 2005, on comptait sur l'île 15 233 habitants regroupés en 21 villages (muban). Ces villages sont réunis au sein de sous-districts (tambon), au nombre de trois sur l'île : le sous-district de Koh Lanta Noi au nord, le sous-district de Sala Dan au centre, et le sous-district de Koh Lanta Yai au sud. Avec deux autres sur le continent, ces sous-districts forment, le district de Koh Lanta (amphoe), un des huit que compte la province de Krabi.

   VISAS

VISAS POUR LA THAILANDE
  • FORMALITES VISAS POUR LA THAILANDE:

Passeport en cours de validité, pour encore 6 mois minimum
Séjour inférieur à 30 jours : pas de visa nécessaire pour les membres de l'Union européenne
Séjour supérieur à 30 jours : nécessite un visa touristique valable 90 jours à partir de la date d'émission, renouvelable sur place.
Pour une demande de visa touristique, vous devez joindre à votre dossier :
Un passeport valable 6 mois minimum à partir de la date d'entrée dans le pays,
2 photos d'identité,
un formulaire de demande de visa par personne et par enfant accompagnant, renseigné et signé,
30 euros à régler en espèces.

PLUS DE DETAILS

   METEO

QUAND ALLER A KOH LANTA ?
  • QUAND ALLER A KOH LANTA?

Le climat subtropical de Koh Lanta est grandement influencé par la mousson annuelle, qui amène de violentes pluies sur la région entre mai et octobre. A cette période, les températures sont chaudes et humides avec une moyenne de 32°. La mer est agitée et il devient dangereux de nager. Beaucoup des petits hôtels de l'île peuvent fermer complètement pour quelques moi car il y a vraiment peu de touristes. Les voyages en mer sont souvent retardés à cause de l'agitation de la mer. Cependant, tous les jours ne sont pas nuageux et pluvieux. Le prix des chambres est bien plus bas pendant la saison des pluies. Cela peut donc valoir le coup si vous ne venez pas spécialement pour faire de la plongée.
Le reste de l'année offre un temps parfait sur Koh Lanta et sa région car la mousson du nord-est apporte une brise fraîche, des températures agréables et un grand ciel bleu. De novembre à avril vous pouvez compter sur des conditions climatiques excellentes. Sans tempête, l'eau devient plus calme et plus adaptée pour nager. C'est aussi la haute saison pour la plongée, car la visibilité sous l'eau est la meilleure. Les longs mois qui font la transition entre la saison sèche et la saison des pluies peuvent aussi être une bonne occasion pour une visite. Il est difficile de prédire le temps, disons que c'est un mélange d'après-midi orageux et de ciel ensoleillé.

VOIR PREVISIONS ET STATISTIQUES

   PARLER THAI

LA LANGUE THAILANDAISE
  • Alors que la langue thaïe est la langue officielle du pays, certains disent que l'anglais est sa seconde langue non-officielle. Comme de nombreux touristes et de nombreux commerciaux provenant du monde entier viennent en Thaïlande, l'anglais est naturellement devenu la langue commune la plus usitée, alors que de plus en plus de visiteurs essaient aujourd'hui de parler le thaï. Si bien que les lieux dans lesquels se concentre la plupart des étrangers tels que Bangkok, Chiang Mai et les îles, beaucoup de personnes peuvent parlent couramment à la fois thaï et anglais.
  • Beaucoup de visiteurs ont des difficultés à appréhender le thaï, du fait qu'il soit considérablement différent des autres langues étrangères. Le thaïlandais possède cinq tons : haut, médium, bas, montant et descendant, chacun changeant la signification des mots. Les visiteurs peu familiers aux langues tonales ont des difficultés pour la prononciation, même pour les termes de base, mais beaucoup de visiteurs qui tentent de pratiquer cette langue avouent que les thaïlandais sont très contents de les aider à prononcer correctement la langue.
  • L'écriture thaïe est basée sur un alphabet adopté sur celui des khmers issus du Cambodge et celle-ci fut standardisée durant le règne du Roi Ramkhamhaeng lors de la période de Sukhothai. L'alphabet thaï possède 44 consonnes, 18 voyelles et 4 diphtongues. Apprendre à lire le thaï peut s'avérer beaucoup plus complexe que de le parler étant donné que la prononciation des mots ne suit pas vraiment la progression des lettres, tandis que l'écriture ne crée pas d'espace entre les mots. Heureusement, les panneaux de signalisation sur les routes sont écrits à la fois en thaï et en anglais et beaucoup de lieux touristiques fournissent des cartes, des menus ou encore de la documentation à la fois en thaï et dans différentes autres langues.
  • Un problème qui apparait fréquemment pour les étrangers essayant de prononcer correctement des mots thaïs a pour cause la transposition des mots thaïs en caractères romains. Le parfait exemple est celui de l'île de Phuket, qu'il faut prononcer « poo – ket » et non « foo – ket » comme ce serait le cas s'il était prononcé en anglais. De plus, il n'y a pas de transposition standard officielle des mots si bien que beaucoup de mots thaï s'épellent différemment sur différentes cartes ou différents panneaux de signalisation (ex : même le BTS Skytrain possèdent à la fois les stations Chitlom et Chidlom).
  • De plus, alors que la plupart des thaïlandais parlent et comprennent la langue du Centre du pays, il existe plusieurs dialectes régionaux, dont ceux du Sud et ceux du Nord-est, ce dernier étant pour l'essentiel une transposition du laotien (du fait que la plupart des représentants de cette région sont des descendants du Laos). Au Nord de la Thaïlande, qui a vu les Royaumes indépendants de Lan Na et de Chiang Mai de 1259 à 1939, une forme distinctive du thaï normal est encore parlée par les personnes qui y habitent, tous pouvant bien sûr parler le thaï officiel. Toutes les variantes de ce dernier utilisent le même alphabet.
LEXIQUE ET VOCABULAIRE UTILE

   SANTE

PREVENTION SANTE EN THAILANDE

MALADIES TRANSMISES PAR LES PIQURES D'INSECTE OU PAR CONTACT AVEC DES ANIMAUX:

  • Le paludisme est présent dans les zones frontalières, à proximité du Cambodge, du Laos, du Myanmar et de la Malaisie. Les souches sont très résistantes à la chloroquine (niveau 3 de résistance). Dans le reste du pays, aucune chimioprophylaxie n'est nécessaire.
  • La dengue est endémique en Thaïlande ; les épidémies sont fréquentes durant la saison humide (de mai à novembre) avec un pic en juillet-août. Entre janvier et mi-juillet 2011, les autorités sanitaires ont recensés plus de 23 000 cas dans le pays dont 13 mortels. La dengue est une maladie transmise par les moustiques dont les symptômes sont les suivants : fièvre, éruption cutanée, maux de tête, myalgies, douleurs articulaires, nausées. Dans les formes sévères de la maladie, des manifestations hémorragiques peuvent survenir. PAS D'ASPIRINE !!! l'usage de produits anti-moustiques est recommandé.
  • La Thaïlande est touchée par l'épizootie de grippe aviaire H5N1. Entre 2004 et 2006, le pays a comptabilisé 25 cas humains de grippe aviaire (17 mortels). Néanmoins, entre 2007 et aujourd'hui, aucun nouveau cas n'a été répertorié.
  • La rage animale existe dans ce pays.
  • Les maladies diarrhéiques sont fréquentes en Thaïlande.
  • En raison du risque d'infection parasitaire, il est déconseillé de se baigner dans des eaux stagnantes ou de marcher pieds nus sur des sols humides.
  • Entre la mi-octobre et la mi-novembre 2009, près de 1 000 personnes ont contracté le choléra dans la province de Pattani (sud). Afin de réduire les risques de contamination, il est impératif de se laver convenablement les mains avant les repas ; il est par ailleurs recommandé d'utiliser de l'eau décontaminée.
  • VACCINS CONSEILLES :
  • Diphtérie-Polio-Tétanos
  • Hépatites A et B.
  • LE PRINCIPAL DANGER EN THAILANDE : LA ROUTE

Les routes sont souvent ensablées après les fortes pluies et donc très glissantes en virage.
Les camions et les cars sont prioritaires. Les feux ne sont pas toujours respectés, sur une route "prioritaire", les voitures, les motos (et les chiens !) s'engagent même si vous arrivez à vive allure. La queue de poisson est également très appréciée : on vous double et vous coupe la route pour tourner l''instant suivant sur la gauche. Et finissons par la grande particularité du pays : les motos roulent à contresens (sur des petites distances) sur la bande d'arrêt d'urgence, les chocs frontaux sont très fréquents.
Attention en Thaïlande, le piéton attend une route dégagée avant de traverser.
Les recommandations, vous l'aurez compris : mettre un casque et adopter une conduite prudente.

  • LES ANIMAUX DANGEREUX

Les chiens errants traversent la rue en dehors des passages piétons et les plus agressifs peuvent mordre.
Les serpents font souvent peur mais dîtes vous que les chutes de noix de coco font plus de victimes...
Les scolopendres eux, se cachent, surgissent et mordent (en extérieur comme en intérieur !)
Rares sont les invasions de moustiques à Phuket (souvent balayée par le vent) mais ils restent voraces à la tombée de la nuit.

  • VOTRE TROUSSE A PHARMACIE

Vous pouvez emmener un minimum ou pas. On trouve des pharmacies tous les 500 mètres...
Pensez aux incontournables : Bétadine, pansements, biafine, paracétamol, anti diarrhéiques, protection solaire (plus chère en Thaïlande).
N'oubliez pas les préservatifs, le HIV est ultra présent dans tout le pays !!!